Mag du Biocontrôle: focus sur les solutions IRONMAX

/dans Presse /

Dans son « MAG DU BIOCONTROLE » du 23 avril 2020, REFERENCE AGRO rassemble en fait, toute l’actualité et les perspectives de ce secteur du marché de la protection des plantes.  Il faut dire que l’ensemble des acteurs est sur le pont. Peut on donc avancer que le virage soit pris?

Qu’en est-il du biocontrôle en anti-limaces ?

En ce domaine, le phosphate ferrique est à ce jour la seule matière active disponible et homologuée.

Souvent présentée comme une solution de remplacement du métaldéhyde, son arrivée est assez récente sur le marché anti-limaces.

A juste titre, Arvalis s’est penché sur le sujet afin d’évaluer l’efficacité des solutions disponibles. Après 2 ans d’expérimentation, et après avoir comparé les différents anti-limaces à base de phosphate ferrique du marché, les résultats sont édifiants.

L’IP MAX, une matière active inédite en biocontrole

Sur le sujet, REFERENCE AGRO revient sur les solutions IRONMAX PRO et IRONMAX MG de DE SANGOSSE. Ces deux spécialités sont formulées à base d’IP MAX issu de la R&D DE SANGOSSE. L’IP MAX augmente la rapidité d’action, avec une mortalité des limaces qui démarre significativement dès le troisième jour. En somme, dès le premier jour, les limaces sont mises en symptômes, limitant ainsi leurs déplacements et leur consommation. Elles ne se cachent plus nécessairement pour mourir et en fonction des conditions climatiques, elles sont même observables à la surface du sol !

Lire l’article

Consulter le dossier Biocontrôle  dans l’espace abonnés de Référence Agro

IRONMAX, le biocontrôle efficace

Utilisable en plein, l’ IRONMAX PRO  a révélé avoir une efficacité comparable aux solutions à base de métaldéhyde selon ARVALIS.

Quant’à IRONMAX MG, avec une granulométrie plus petite, il permet d’appliquer l’anti-limaces dans ou sur la raie de semis.

Voir les résultats d’ARVALIS