Cultures d’hiver : méthodes alternatives avant semis

Actuellement dans le réseau de l’OBSERVATOIRE, les semis de blé débutent tout juste dans l’Est de la France. Les conditions de semis des céréales à paille sont particulièrement délicates cette année.

Les faibles précipitations, depuis la moisson, ont limité le travail du sol. L’état des sols est propice aux déplacements des limaces. Il est donc important de rappeler les méthodes de lutte contre les limaces pouvant être mise en place.

La lutte chimique par les appâts anti-limaces*

Lors des semis, différentes solutions sont possibles pour protéger les graines et leurs germes :

  • Le mélange de l’anti-limaces et de la semence directement dans la trémie du semoir*

  • L’incorporation de l’anti-limaces à l’aide d’un micro granulateur** dans la tête de distribution du semoir

La lutte alternative non-chimique

La lutte alternative contre les limaces comprend tous les moyens de lutte non-chimique. Avec les semis, la lutte mécanique par le roulage va permettre de bloquer les limaces dans le sol.

C’est la combinaison des deux méthodes de lutte chimique et non chimique qui sont les plus efficaces pour lutter contre les limaces.

Dans les secteurs arrosés les limaces se sont récemment montrées réactives. Il reste fortement conseillé de se rendre dans les parcelles afin d’évaluer l’activité des limaces à l’aide de pièges (type Kit de piégeage DE SANGOSSE).

Les produits adaptés au mélange à la semence ?

Avant toute intervention d’anti-limaces, il est nécessaire de connaître la population de limace présente dans la parcelle pour adapter sa stratégie.

Pour en savoir plus consulter le site www.ciblage-anti-limaces.fr

* toute intervention doit être raisonnée et résulter d’une évaluation du risque à la parcelle
** avec un produit ayant l’homologation pour les applications localisées