Pourquoi continuer le piégeage de limaces même quand il fait sec ?

/dans Actus limaces Colza /

Malgré un été chaud et sec, les limaces maintiennent leur activité dans certaines situations. Cela se vérifie au niveau de l’Observatoire. Ainsi, dans les situations les plus à risques (parcelles en semis direct ou certaines parcelles TCS) et malgré la sécheresse, on dénombre de 1 à 10 limaces par m² observées par les agriculteurs piégeurs.

Les limaces ne peuvent pas jeûner éternellement. Si elles n’ont pas été détruites par la dessiccation, pour assurer leurs besoins vitaux, elles sont forcément obligées de s’alimenter à un moment donné. En effet, la littérature, confirmée par des projets de recherches, explique que les longues périodes de sec et l’absence de précipitations sont autant de facteurs de stress pour les limaces. De ce fait, la réaction face à ce stress est simple : dès le retour de conditions plus clémentes (fortes rosées matinales ou faibles précipitations), elles sont très voraces sur les cultures dans lesquelles elles évoluent.

Ainsi, si l’on peut considérer que les limaces ont été relativement discrètes sur les colzas, la vigilance reste d’actualité pour les colzas encore aux stades les plus sensibles. Attention donc au retour de précipitations annoncées dès la fin de cette semaine. Les piégeurs de l’Observatoire ont commencé les premiers relevés de pièges dans les parcelles qui seront semées très prochainement en blé. Tout l’intérêt de piéger se confirme…les limaces sont déjà là !

Un agriculteur piégeur dans le 51 témoigne :
« Je n’aurais jamais cru ça possible compte tenu de la sècheresse actuelle, mais grâce au piégeage, je me suis rendu compte que dans toutes les parcelles où j’ai des cultures de printemps actuellement, les limaces vivent très bien la sècheresse. »

On retrouve des témoignages similaires dans les colzas en fonction des itinéraires techniques. Dans toutes les situations ou le sol n’a pas été profondément perturbé (TCS ou en semis direct), celle-ci sont plus ou moins actives malgré la sécheresse.

Le piégeage est essentiel par tous temps !

Aujourd’hui, malgré l’absence de précipitation, le piégeage reste donc indispensable. En effet, il constitue la base de la réflexion pour choisir une stratégie de lutte adaptée. Le retour de conditions plus favorables risque de réveiller les limaces. Ne vous laissez pas surprendre par la reprise d’activité et le constat des dégâts dans les parcelles, mais anticipez le risque et évaluez les populations à l’aide du kit de piégeage.

Pour rappel, les seuils d’intervention en colza et blé :

Seuil d’intervention sur la culture de colza Seuil d’intervention sur la culture de blé
Pré-semis
5 limaces au m2
Du semis à la levée
1 limace au m2
Pré-semis
10 limaces au m2
Du semis à la levée
5 à 10 limace au m2

Restez informés avec l’appli Ciblage !

retour des limaces dans les cultures de colza

L’Observatoire DE SANGOSSE, certifié ISO9001, est un outil fiable vous apportant régulièrement des informations sur la surveillance des limaces sur les cultures de colzas.

Pour recevoir gratuitement l’information limaces près de chez vous, vous pouvez :

Apple store  Google Play


(*) toute intervention doit être raisonnée et résulter d’une évaluation du risque à la parcelle.